Technologies intellectuelles

En faisant des recherches sur l’intelligence artificielle, je suis tombé, par sérendipité, sur l’expression “technologies intellectuelles”, reprise par Nicholas Carr dans un récent article. Nicholas Carr indique que l’expression a été utilisée par le sociologue Daniel Bell pour désigner les outils que nous avons inventés pour augmenter nos capacités mentales. Parmi ces technologies viennent à l’esprit la lecture et son corollaire l’écriture, mais aussi le calcul. Des démarches comportementales visant à augmenter l’efficacité personnelle comme les techniques d’organisation, de communication  ou d’interaction dans des groupes en sont, à mon avis, d’autres exemples.

Sans entrer dans la distinction entre technologie et technique, on conçoit que ces pratiques doivent être apprises, peuvent devenir comme une “seconde nature”, mais ne sont pas instinctives. Elles ne sont pas inscrites naturellement dans notre développement cognitif, comme le langage. Nous ne sommes pas conçus génétiquement pour lire, compter, gérer le temps ou interagir de manière optimale dans des groupes.

Pourtant, si l’on prend l’exemple de l’écriture et de la lecture, on est fasciné par le fait que ces apprentissages deviennent si intimement liés à nous que nous les pratiquons comme naturellement.

Des technologies visant à augmenter l’efficacité comportementale, et pas seulement intellectuelle, ne pourraient-elles pas être aussi utilement enseignées, comme faisant partie de l’ABC de l’être humain en devenir, au même titre que la lecture et le calcul ?

Je pense qu’elles devraient faire partie de l’enseignement de base proposé à tous. L’étude d’ouvrages comme “Getting things done” (David Allen), The Evolution of cooperation (Robert Axelrod) ou How to win friends and influence people (Dale Carnegie) , seraient à mon avis au moins aussi profitable aux jeunes en formation que l’étude des racines carrées ou de la triangularisation des matrices…

Print Friendly

4 thoughts on “Technologies intellectuelles

  1. salut jérôme.
    si ce sujet t’intéresse, je me permets de te conseiller Les technologies de l’intelligence, de P Lévy, tu devrais y trouver matière pour tes réflexions.
    plus concrètement, et il faudrait qu’on en parle, il y a une nouvelle éducation à inventer je crois ; du côté du danemark, ils me semblent avoir commencé à évoluer par exemple.

  2. Intéressant. Pierre Levy s’est lancé dans un projet ambitieux avec le développement de l’IEML.

    Au plaisir de discuter de ça avec toi prochainement. Je t’appelle.

  3. oui, ambitieux. mais c’est un habitué des projets ambitieux, que ce soit le arbres de connaissance ou son oeuvre/pensée en général.

    il y a quelques mois, j’ai écouté une émission où il échangeait pendant bien une heure avec Finkielkraut sur intelligence collective sociologie philosophie démocratie etc etc.

    crument, ce jour là, apparaissait la différence entre un Penseur et un penseur 🙂

  4. Lecture, écriture, calcul … oui … mais pour ce qui est de “interagir de manière optimale dans des groupes” je pense que cela fait partie de nos compétences innées…
    Bon été à toi 🙂

Laisser un commentaire