5 raisons pour lesquelles vous avez intérêt à être présent sur plusieurs réseaux sociaux professionnels

Réseaux sociauxDepuis quelques années, les réseaux sociaux à dominante professionnelle se sont multipliés : Linkedin, Viadeo, 6nergies, Xing, pour ne citer que les plus connus. Être présent sur plusieurs d’entre eux nécessite de mettre à jour son profil sur chacun et de gérer différents réseaux de contacts. Est-ce bien nécessaire ? Cela apparaît comme chronophage, en tout cas.

Pourtant, c’est avant tout une formidable opportunité qui s’offre à l’individu professionnel et vous avez tout intérêt à en profiter, pour 5 raisons principales.

1.Chaque réseau a sa spécificité

Être présent sur plusieurs réseaux vous permet de servir des objectifs différents et de toucher des cibles particulières. Par exemple, Viadeo est historiquement bien placé sur la France et Xing sur l’Allemagne. Si vous avez ou voulez avoir une activité sur ces deux pays, être présent et actif sur les deux sites vous permet de toucher des personnes différentes. Linkedin, lui, est plus anglo-saxon. Quant à 6nergies, on remarque que ses profils sont très bien référencés sur Google. Si vous voulez mettre votre CV en évidence, c’est un site où vous devez être.

2.Soyez créatif dans votre utilisation des réseaux

Puisque plusieurs sites vous sont proposés, utilisez-les de manière différente ! Vous pouvez par exemple décider que l’un de vos réseaux est destiné à vos liens sociaux à forte valeur ajoutée. Vous n’y accepterez que les invitations de personnes que vous avez réellement rencontrées. Mieux, vous n’y inviterez que les contacts avec lesquels vous avez concrètement travaillé. Vous ne pourrez peut-être pas vous targuer de centaines de contacts dans ce réseau, mais vous savez que vous pourrez compter sur vos connexions pour apporter des témoignages sur votre profil ou transmettre vos demandes à leurs propres contacts. Inversement, sur un deuxième réseau, vous pourrez décider d’entrer en contact avec beaucoup plus de personnes : individus dont vous lisez les blogs, dont vous connaissez la réputation en ligne même si vous ne les avez pas physiquement rencontrés, cibles potentielles chez des prospects ou des partenaires pressentis… Ce réseau sera beaucoup plus vaste et vous donnera accès, au 2ème et 3ème degrés, à des dizaines de milliers de personnes potentiellement intéressantes pour votre activité. En revanche, le lien de confiance sera plus ténu, et vous ne devez pas vous attendre au même niveau de coopération.

3.Réservez un budget temps au networking en ligne

Avoir un profil sur un réseau social et le laisser dormir ne suffit pas, c’est vrai. Est-ce à dire que ces réseaux sont un gouffre de temps ? Les principales activités à y exercer sont au nombre de 7. Ce chiffre peut paraître important mais vous n’avez pas besoin de mener toutes ces tâches, en permanence, sur tous les réseaux. Vous pouvez par exemple décider de leur consacrer 1 ou 2 heures par semaine, et les réaliser sur les sites sur lesquels ces fonctions sont les plus pertinentes et ergonomiques. Ces activités sont les suivantes :

    mise à jour de votre profil (tous les réseaux)

Nouveau poste ? Nouvel employeur ? Mettez à jour votre fiche pour que ceux qui vous recherchent aient toujours l’information la plus à jour.

  • Mise à jour de votre statut (Linkedin)

Linkedin vous permet de décrire en une phrase votre actualité professionnelle, à la manière de ce que l’on trouve sur des sites grand public comme Facebook ou Twitter. L’avantage, c’est qu’en quelques mots, vous tenez informés vos contacts de vos tâches, projets ou préoccupations professionnelles.

  • réponse à des questions pour témoigner de votre expertise (Linkedin Q&A, Viadeo Experts)

Cette fonction que l’on trouve sur Viadeo et Linkedin vous donne l’occasion de poser des questions et de répondre à celles d’autres membres. Vous pouvez obtenir des solutions à des problèmes concrets de votre quotidien professionnel et, en répondant à des questions, vous positionner comme un expert légitime…et vous faire remarquer positivement !

  • publication d’articles dans des groupes (Viadeo, 6nergies, Xing)

Ces trois réseaux ont développé des fonctions puissantes de groupes thématiques, dans lesquels vous pouvez échanger avec les autres utilisateurs. Ils sont un bon moyen pour découvrir des interlocuteurs pertinents.

  • prise de contacts (tous réseaux)

C’est évidemment la fonction essentielle de tous ces réseaux, leur raison d’être même.

  • relais de demandes de mise en relation (tous réseaux)

Régulièrement, vous constaterez que vos contacts vous transmettront des demandes : recherche de collaborateurs, demandes d’introduction auprès d’autres personnes, etc. C’est là pour vous l’occasion de jouer un rôle de filtre, pour ne transmettre à vos contacts que les demandes dont vous pensez qu’elles pourront les intéresser. Plus vous jouerez sérieusement ce rôle de filtre en gardant en tête l’intérêt de vos contacts, plus votre réputation de networker efficace s’affirmera.

  • écriture de témoignages (tous réseaux)

Les témoignages sont des notes que vous pouvez apposer sur les profils des contacts que vous connaissez le mieux, pour décrire à quelle occasion vous avez eu l’occasion de travailler avec eux et ce que vous avez apprécié dans ces collaborations. Ils offrent des éléments de contexte précieux aux lecteurs des profils, en apportant la dimension « regard extérieur ». N’hésitez pas à écrire des témoignages et à en demander aux autres. C’est une marque d’intérêt que vous leur portez, et nul doute qu’ils vous rendront la pareille, rendant votre profil plus riche et plus attractif.

Voyez ces 7 tâches comme des « to-do’s » et de l’auto-formation. Ne vous y trompez pas : soigner sa réputation en ligne devient une nécessité. Les recruteurs sont en train de faire de l’étude des profils un réflexe professionnel. Que vous soyez à l’écoute du marché du travail, commercial, indépendant ou en relation avec de nombreux prestataires et clients, faire vivre vos réseaux sociaux devient un facteur clé de succès.

4. Considérer le networking en ligne comme un investissement à moyen terme

Sans multiplier les appartenances, maintenir deux ou trois réseaux paraît utile. Considérez votre présence et votre activité somme un investissement à moyen terme. La phase d’amorçage demande un peu de travail. Ensuite, il faut être capable de faire vivre ces réseaux, sans en privilégier un a priori. Très vite, vous découvrirez les réseaux qui vous apportent le plus. Vous pourrez alors vous concentrer sur ceux-ci.

5. Jouez la complémentarité gratuit – payant

Certains réseaux sont quasiment entièrement gratuits (c’est le cas de Linkedin), d’autres jouent la carte de fonctions premium payantes (viadeo). Explorez les possibilités des différents sites et décidez de payer pour ce qui vous est utile, là où cela vous est utile. Pour les autres, contentez vous des fonctions gratuites.

Si vous suivez ces 5 conseils, vous constaterez que la multi-appartenance à différents réseaux n’est pas si difficile et consommatrice de temps, et qu’elle sert au mieux vos intérêts. A condition de ne pas tomber dans l’extrême. Dans la pratique, on s’aperçoit que deux ou trois réseaux régulièrement alimentés et utilisés de manière complémentaire sont un vrai levier d’efficacité professionnelle.

illustration : Luc Legay

Print Friendly

Laisser un commentaire