Les réseaux sociaux, c’est bon pour la santé !

Gencache, réseau social de santé

Aux Etats-Unis, une start-up applique le principe des réseaux sociaux à la santé. Sur le site Gencache, pour l’instant en version alpha, vous pouvez indiquer vos centres d’intérêt santé, éventuellement les symptômes dont vous souffrez, entrer en contact avec des personnes ayant les mêmes préoccupations, et inviter vos connaissances à rejoindre votre réseau. Rien de très folichon, donc, mais le système n’est pas dénué d’intérêt. Il peut permettre de briser l’isolement de malades ou de personnes souffrant de gênes chroniques ; ils peuvent ainsi échanger des astuces pour mieux être au quotidien, discuter les effets secondaires de tel ou tel médicament, etc. Bref, une parole est libérée, et le fait que des souffrants puissent s’exprimer est déjà très bénéfique. Par ailleurs, le site s’adresse aussi à des personnes en bonne santé, et qui souhaitent le rester, par de bonnes pratiques quotidiennes : exercice physique, alimentation saine, etc. Quel sera l’avenir d’un tel système ? Il est encore trop tôt pour le prédire. Sans doute, le système de santé américain est bien différent du nôtre, en étant beaucoup plus intégré dans l’économie de marché « standard », sans que grand monde s’en émeuve. Il ne serait pas étonnant de voir des laboratoires pharmaceutiques ou des assurances santé privées (type HMOs), devenir partenaires du site. Il est possible que ce genre de réseau FOAF (Friend Of A Friend) prenne de l’essor, car la santé intéresse tout le monde. Alors, club d’hypocondriaques ou futur acteur utile de la santé ? L’avenir le dira. Le site a en tout cas le mérite de décliner sur une thématique originale le concept de réseau social virtuel.

Pour en savoir plus : l’interview de Jay Limaye, fondateur de Gencache (en anglais)

Print Friendly

One thought on “Les réseaux sociaux, c’est bon pour la santé !

Laisser un commentaire