Le futur de Second Life ou notre future lobotomie collective ?

5 thoughts on “Le futur de Second Life ou notre future lobotomie collective ?

  1. Pingback: marketingrama.info

  2. Hello Julia, je n’en sais rien.

    Second Life et George Romero : dans les 2 cas, il y a une vie après la vie 🙂 !

    Ca illustre bien en tout cas l’aspect mécanique un peu grotesque des animations de SL. Mais bon, le jeu reste quand même techniquement bluffant. Espérons que lorsque la HD et l’hyper-réalisme seront au rendez-vous, ils auront corrigé ces aspects mécaniques.

    Amitiés.

  3. Une étude de la Datar avait montré que plus un utilisateur utilise internet, plus il multiplie les rencontres dans la vraie vie. J’aimerais savoir s’il en est de meme pour les utilisations de second life.

    Jean-François

  4. Les quelques Français que je connais qui utilisent Second Life (SL pour les intimes) se connaissent dans la vie réelle, se voient IRL (in real life). Parfois, ils se donnent rendez-vous sur SL, en utilisant le système de messagerie Twitter. C’est assez amusant.

    Maintenant, le phénomène reste restreint pour la France. La dernière statistique que j’ai vue passer date de mai et relevait 100 000 “résidents français” dans SL. Mais combien d’actifs ?

    Yann Gourvennec a un article intéressant à ce sujet sur son blog anglais.

Leave a Reply

Your email address will not be published.