Une action citoyenne contre le terrorisme

Nous n'avons pas peur du terrorisme

Le site werenotafraid (“nous n’avons pas peur”) est un site participatif cherchant à prouver aux terroristes de tout poil que les Londoniens sont bien décidés à continuer à vivre malgré les attaques dont ils sont victimes. Plus généralement, les citoyens du monde peuvent y poster des images ou des messages pour illustrer leur détermination et leur confiance.

On trouve sur le site un hymne condamnant les actions sanglantes frappant les civils et exprimant une certitude : nos démocraties sortiront victorieuses de la lutte en cours.

Pour cela, une condition : que nous soyons solidaires. C’est pourquoi je vous invite à télécharger l’hymne “We’re not afraid” et, si vous êtes utilisateur de réseaux peer-to-peer, à le proposer en téléchargement aux autres internautes (il est sous licence libre). Chacun d’entre nous peut jouer un rôle dans la lutte contre le terrorisme. Contribuons à relayer les messages d’espoir et de courage le plus largement possible.

Print Friendly

3 thoughts on “Une action citoyenne contre le terrorisme

  1. Pingback: LudoBlog

  2. Ca me parait franchement naif cette initiative (pour etre poli). Ca me rapelle la chanson, “we are the world”: ca a changé la vie des africains? En quoi le fait de faire une chanson et la diffuser va régler le problème du terrorisme? Ah! si tous les enfants du monde se tenaient la main…ou comment éviter d’avancer des réponses politique avec des propositions oecuméniques à deux balles.

  3. Rien ne ferait plus plaisir aux terroristes que des sociétés occidentales recroquevillées et passives, se reposant uniquement sur les gouvernants pour combattre les intégristes de tout poil et en même temps complètement cyniques et convaincues de l’impuissance des politiques.

    Les terroristes savent user des symboles et des mass media pour faire peur (cassettes vidéo, etc).

    Donc je crois que les nouveaux médias peuvent et doivent etre utilisés par les citoyens pour montrer qu’ils ne s’en laissent pas compter.

Laisser un commentaire