Le Big Data au service des Jeux Olympiques de Londres

 

Le Big Data, champion olympique ?

Le Big Data, champion olympique ?

Dans un article daté du 29 mai 2012, le Webzine IT News nous apprend que le Big Data sera massivement sollicité durant les Jeux Olympiques de Londres. Comme on peut s’en douter, un grand nombre de données structurées ou non structurées peuvent être récoltées durant ces événements.

Pour le sport en lui-même, les caractéristiques de milliers d’athlètes en compétition pour des centaines d’épreuves vont pouvoir être recoupées avec d’autres données, telles que la vitesse du vent, la température à une heure précise, etc. afin de produire des analyses toujours plus fines de la performance.

Du côté commercial, la récolte et l’analyse de données telles que le nombre de spectateurs aux épreuves, ce qu’ils ont acheté et où, etc. vont permettre à la ville de Londres de déterminer si l’organisation des Jeux Olympiques a été un bon investissement.

En outre, l’analyse et le stockage en temps réel des flux d’informations vont permettre de mieux coordonner les transports (Transport for London va utiliser des données anonymes de géolocalisation émanant de téléphones mobiles pour suivre les mouvements de foule et anticiper les demandes de transports) ou permettront aux autorités d’assurer une meilleure sécurité en analysant les vidéos des caméras de surveillance.

De plus, les connaissances issues de l’ensemble de ces données permettront de comprendre ce qui a fonctionné ou pas pendant ces Jeux afin de ne pas reproduire d’erreur lors de prochains grands événements sportifs.

Comme le remarque Irfan Khan, auteur de l’article, le Big Data fera partie des grands champions de ces Jeux Olympiques (même si on ne le verra pas en première page des journaux) !

Print Friendly

Laisser un commentaire