Folksonomie : le partage organisé

folksonomie

Le Web est une mine d’informations…mais encore faut-il qu’on puisse les trouver. D’autant plus qu’aujourd’hui, il est très facile de mettre des ressources en ligne, ce qui fait exploser la quantité de contenus disponibles. Pour répondre à la problématique de l’accessibilité des contenus partagés, une tendance émerge, invitant les internautes à catégoriser eux-mêmes leurs publications, à l’aide de mots clés ou étiquettes (les tags). Plusieurs exemples de cette “classification par les gens” (d’où le nom folksonomy) peuvent être signalés :

  • Del.icio.us

    Ce site vous propose de partager vos trouvailles, les sites qui vous paraissent les plus intéressants, à la manière d’une liste de signets commentés, en ligne. Vous pouvez décrire librement vos meilleures adresses sur Internet, pour permettre aux autres de les retrouver.

  • FLickr

    Ce site permet de partager des photos, en y ajoutant des mots clés ou des commentaires.

  • 43 things

    Nous avons tous des projets en tête…Combien ? Exactement 43, d’après 43things.com , qui, au-delà du clin d’oeil, invite ses visiteurs à partager les objectifs qu’ils se sont fixés et les progrès réalisés.

    L’initiative semble prendre de l’ampleur, puisqu’Amazon a choisi d’investir dans le capital de la start-up.

  • TagSurf

    Il s’agit d’un forum permettant de poster des messages en utilisant des mots clés, au lieu du simple classement par date ou fil de discussion habituel.

    Au final, ces quatre exemples illustrent comment les contenus apportés par les internautes sont de mieux en mieux décrits, par les internautes eux-mêmes, pour permettre de s’y retrouver.

    That’s all, folks !

    Pour en savoir plus, l’article de Wikipedia.

    via Ludoblog

  • Print Friendly

    2 thoughts on “Folksonomie : le partage organisé

    Laisser un commentaire