La co-habitation a commencé !

L’économie collaborative constitue une organisation sociétale en pleine expansion et rassemble plusieurs visions innovantes, telles que le co-living et le co-housing.

Non, vous n’avez pas manqué un épisode de la vie politique. Le Président de la République ne vient pas (encore) de dissoudre l’Assemblée Nationale. Car c’est ici de la co-habitation (avec un tiret) que nous allons parler !

Ce concept a été présenté lors de la dernière édition de OuiShareFest, du 4 au 7 mai 2014, à Paris.

De quoi s’agit-il ? De deux notions précisément : le co-living et le co-housing (encore des anglicismes !)

Les joies du coliving ! Creative commons CC NC BY rr0cketqueen

 

 

 

 

Le co-living ou la co-habitation

C’est Chelsea RUSTRUM (@chelsearustrum) qui a présenté le concept de co-living devant l’assemblée de OuiShareFest. Le co-living s’inspire fortement du co-working. Il s’agit de personnes qui partagent des valeurs et des intérêts communs et qui décident d’aller plus loin en partageant un logement et ses ressources… ainsi que les responsabilités quotidiennes qui vont avec !

Cette tendance se développe fortement un peu partout dans le monde, comme on peut le voir sur la carte proposée par le site coliving.org.

Les adeptes du coliving apprécient l’ambiance familiale qui imprègne ce type d’habitation, les événements qui y sont organisés (tels que des repas en commun) et la flexibilité qu’il offre en permettant aux globe-trotteurs de parcourir le monde.

Le co-housing ou le co-logement

Le co-housing va encore plus loin, comme l’a expliqué Esra TAT (@EsraDT). Cette-fois, il s’agit de concevoir le logement en amont dans une optique de partage. Typiquement, il s’agit de construire des bâtiments ayant une vocation collective, avec certaines parties privées et d’autres partagées. Si le concept est remis au goût du jour à l’heure de l’économie du partage, il n’est pas réellement nouveau. On peut en repérer des prémisses avec les logements sociaux bâtis par exemple sous l’égide de la fondation Rothschild, dès le début du XXème siècle.

Bâtiment édifié par la fondation Rothschild à Paris

Bâtiment édifié par la fondation Rothschild à Paris

Aujourd’hui, le cohousing est remis au goût du jour, car il s’agit d’un mode de logement économique et… écologique. Les bâtiments de ce type sont désormais construits en essayant d’être à “énergie positive” ou tout du moins les moins gourmands possible en énergie.

Article rédigé avec la participation de Sandra Daems de Smartwords.

Print Friendly

Laisser un commentaire